RMC

Emmanuel Macron en congés: "Des vacances ça se mérite", estiment les Grandes Gueules

Emmanuel Macron a décalé le Conseil des ministres à mardi matin pour pouvoir prendre quelques jours de congés. La présidence a affirmé qu'il était usé par la fonction présidentielle.

L’été puis la rentrée ont éprouvé Emmanuel Macron. La présidence de la République a annoncé que le chef de l’État a avancé le Conseil des ministres à mardi matin, au lieu de mercredi en temps normal, pour pouvoir dégager son agenda et prendre quelques jours de repos. Plusieurs proches d’Emmanuel Macron décrivent un homme fatigué, "amaigrit" selon les confidences d’un ministre au Parisien

Mais la communication du gouvernement pose question. Peut-on dire que le président a besoin de vacances, que le président est fatigué ? Pour Christophe Barbier, éditorialiste pour RMC-BFMTV, "quand on est président, on a le devoir d’être toujours affûté".

"On élit un type qui a le bouton nucléaire entre les mains. Quand on a le bouton nucléaire entre les mains, on n’a pas le droit de prendre de vacances, on n’a pas le droit de dormir, on est président 24 heures sur 24", explique-t-il. 

Programme chargé la semaine prochaine

Surtout, le timing de ces vacances dérange quelque peu. En effet, depuis plusieurs mois, les crises et situations délicates s’enchaînent pour Emmanuel Macron et son gouvernement. Affaire Benalla, démission de Nicolas Hulot, départ de Gérard Collomb et remaniement, le tout cumulé à des sondages catastrophiques. "Des vacances, c'est comme tout, ça se mérite", estime Johnny Blanc dans les Grandes Gueules. 

Après ses quelques jours de repos, le président de la République partira pour préparer le centenaire de l’Armistice. Il visitera des champs de bataille de la Grande Guerre dans dix départements. 

G.D