RMC

Faut-il supprimer les pièces de 1 et 2 centimes?

Selon la presse allemande, Ursula von der Leyen, la nouvelle présidente de la Commission européenne, souhaiterait la disparition des pièces de 1 ou 2 centimes d'euros.

Les petites pièces rouges vont-elles disparaître des porte-monnaie européens? La presse allemande croit savoir que la nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, souhaite que les pièces de 1 ou 2 centimes d'euros soient retirées de la circulation.

En cause: leur coût de production d'abord, 1,2 centimes pour une pièce de 1 centime, ainsi que leur coût de transport. En 2013, la Commission européenne a estimé que depuis 2002, la frappe des pièces de 1 et 2 cents avait coûté 1,4 milliard d’euros à la zone euro, soit en moyenne 12,7 millions par an. 

La Belgique les a déjà supprimées

Une idée qui n'emballe pas les GG qui débattaient de la question ce mercredi sur RMC. Si la GG David Dickens juge que ces pièces sont inutiles, Barbara Lefebvre, elle, estime qu'elles sont utiles pour faire l'appoint à la boulangerie. Etienne Liebig, de son côté, craint que cela préfigure la disparition de l'argent physique.

En attendant, ailleurs en Europe, certains pays ont déjà pris la décision de se passer de ces petites pièces rouges. Elles ont disparu depuis le 1er décembre en Belgique et les prix ont été arrondis au 0 ou au 5 centimes le plus proche du chiffre exact.

Selon une enquête menée par la BCE en 2018, une majorité de citoyens de la zone euro seraient favorables à la suppression de ces pièces. 58% des Français seraient pour la disparition de ces pièces.

P.B.