RMC

Jean-Baptiste Djebbari: "Le port du masque doit rester la pierre angulaire de la protection sanitaire dans les transports"

Invité des "Grandes Gueules" de RMC, le secrétaire d'Etat chargé des Transports a indiqué que le port du masque restera obligatoire tant que le virus continuera de circuler.

Depuis le début du déconfinement, le port du masque s’est généralisé que ce soit dans la rue, dans les magasins, mais surtout dans les transports où il est obligatoire. Si les consignes de sécurité, comme le une place sur deux, tend à évoluer dans les transports, le port du masque lui va perdurer. 

Le secrétaire d’Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebbari, explique que plus de 95% des usagers l’ont bien porté dès le 11 mai. 

“C’est mieux porté le matin que le soir, c’est mieux porté en semaine que le week-end, et c’est un peu mieux porter intra-muros que dans la grande couronne, mais c’est bien porté. Et ça doit rester la pierre angulaire de la protection sanitaire dans les transports”, indique-t-il sur RMC. 

Selon lui, le port du masque est avant tout une mesure de bon sens, qui est bien acceptée de la part des Français. Et il souhaite que celle-ci perdure tant que le virus continu de circuler de façon active.

Des stations toujours fermées

Parmi les autres mesures de sécurité instaurées dans les transports depuis le début du déconfinement, la fermeture de certaines stations de métro. 62 sont ainsi fermées au public. Un casse-tête quelques fois pour les personnes obligées de prendre les transports en commun pour aller travailler. 

“Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’on est encore dans une phase de déconfinement progressif. Entre le 11 mai et le 2 juin, on avait environ 20% de la fréquentation habituelle et on a mis en face entre 60 et 80% d’offre de manière à avoir toujours beaucoup plus d’offres de personnes dans les trains et les métros. On continue avec cette même philosophie. On aura 100% de l’offre avant la mi-juin et on attend 50% de la fréquentation. Mais pour pouvoir faire ça, il faut garder des filtres et des contrôles”, explique-t-il.

Ainsi à partir de mardi, date à laquelle commence officiellement la nouvelle phase de déconfinement, 50 stations de métro seront toujours fermées. 

Guillaume Descours