RMC

Jimmy Mohamed prend la défense de Médine: "Il n'œuvre pas pour la haine ou la guerre"

La grande gueule Jimmy Mohamed ne comprend pas la polémique autour des concerts du rappeur Médine, en octobre au Bataclan.

La polémique enfle depuis ce week-end autour des concerts du rappeur Médine au Bataclan, en octobre. Ses détracteurs s'appuient sur les paroles de certaines de ses chansons pour dénoncer sa venue dans la salle parisienne où 90 personnes ont été tuées le 13 novembre 2015.

"Quand Médine déclare Crucifions les laïcards, oui, c'est choquant, c'est impossible de défendre cette phrase, et lui-même s'est rendu compte qu'il était allé trop loin", convient la grande gueule Jimmy Mohamed, ce lundi.

"Quel artiste peut se produire au Bataclan?"

"Mais une résumons pas Médine à ça, il a fait autre chose. Après les attentats de Charlie il a fait une chanson critiquant les islamistes et les musulmans radicaux. Il dit notamment: 'heureusement que j'ai connu la foi avant de connaître les pratiquants, heureusement que j'ai connu l'islam avant de connaître les musulmans, heureusement qu'on a lu le Coran avant de connaitre ces charlatans' (…). Médine n'œuvre pas pour la haine ou la guerre".

Pour Jimmy Mohamed, la question c'est "quel artiste peut se produire au Bataclan?" "Est-ce que ce serait acceptable d'avoir par exemple Joey Starr au Bataclan, lui qui a quand même dit: 'assassins de la police', 'nique la police'?", interroge la grande gueule.

P. G. avec les GG