RMC

Légalisation du cannabis: "Il faut arrêter l'hypocrisie et ouvrir le débat", plaide Eric Piolle

L'usage récréatif du cannabis est désormais légal en Californie. Pour le maire EELV de Grenoble, Eric Piolle, il est temps d'ouvrir le débat en France.

L'heure est au business du cannabis en Californie. Depuis le 1er janvier, l'usage récréatif de cette drogue douce est légal dans l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis.

Pour Eric Piolle, maire EELV de Grenoble, le débat doit être ouvert en France. "Il faut arrêter l'hypocrise", a-t-il plaidé chez les GG. "On masque le débat, on l'escamote, on fait parler ce qui sont pour et ceux qui sont contre et on le range. La réalité aujourd'hui, c'est que la consommation n'a jamais été aussi forte, les tensions dans nos villes aussi grandes avec des problèmes de sécurité liés au cannabis. Là où tous ceux qui ont lutté contre les drogues de façon massive, notamment aux Etats-Unis, sont revenus dessus en disant qu'ils s'étaient plantés au niveau sanitaire et sécuritaire", a-t-il aussi argumenté.

"On épuise notre police qui est démoralisée"

Et de marteler: "Et nous on ne fait rien, on épuise notre police qui est démoralisée face à cette gangrène et on marque une impuissance publique. Ce non-dit fait aussi qu'on a zéro politique de prévention au collège et au lycée. La prévention doit être majeure, comme pour l'alcool et la cigarette".

Selon l'édile, les objectifs doivent être clarifiés: "Il faut aborder cette question-là en fixant des objectifs en terme de santé, de sécurité, de mobilisation de nos forces de police, en terme de prévention. Il faut rentrer dans le débat par cela. Sinon on fait ce qu'on a l'habitude de faire un France: un bon petit débat stérile, on s'engueule et puis derrière on y revient 6 mois plus tard. On ne peut pas avoir 10 ans de retard sur tous les sujets".

P.B.