RMC

"Les enseignants ne sont pas la catégorie socio-professionnelle la plus à plaindre aujourd'hui", assure Charles Consigny

Charles Consigny ne comprend pas que les enseignants se soient joint hier aux cheminots, assurant qu'ils ne sont pas "la catégorie socio-professionnelle la plus à plaindre.

Ils étaient près de 50.000 à défiler dans les rues de Paris et plus de 320.000 dans toute la France. Cheminots et fonctionnaires protestaient contre la réforme des statuts voulue par le gouvernement d'Emmanuel Macron. En première ligne, les employés de la SNCF étaient épaulés par d'autres fonctionnaires, notamment les enseignants.

"Pas visés par la réforme en question"

Pour Charles Consigny, ces derniers ne sont pas les plus à plaindre: "Que les enseignants se joignent à cette manifestation franchement... On a besoin d'eux, on les aime on leur confie nos enfants mais ils ne sont pas les plus à plaindre", a-t-il assuré.

"Les enseignants ne sont pas la catégorie socio-professionnelle la plus à plaindre aujourd'hui, ni en terme de temps de travail, de condition de travail, de vacances, de statuts (...) Ils ne sont même pas visés par la réforme en question", a ajouté Charles Consigny sur RMC.
Les GG (avec G.D.)