RMC

Macron détesté? "Il a toujours incarné une certaine arrogance"

Les Grandes Gueules sont revenues ce jeudi sur un sondage évoquant la popularité d'Emmanuel Macron et son image qui se ternit au fil de son quinquennat.

Dans cette étude pour BFMTV, l'action du président de la République est jugée "satisfaisante" par 14% des personnes interrogées (+2 points par rapport à octobre), 24% estiment qu'il est "encore trop tôt pour se prononcer" (-8 points) et 62% qu'elle est "décevante" (+7 points).

L'action d'Emmanuel Macron depuis le début de quinquennat a permis "d'améliorer la situation du pays" pour 24% des personnes interrogées (-4 points) et "d'améliorer votre situation personnelle" pour 17% (-2 points). Le chef de l'État est très majoritairement jugé "autoritaire" (72%, +1 point), "arrogant" (70%, +3 points) et inquiétant (64%, +7 points).

Les Grandes Gueules sont revenues ce jeudi sur un sondage dans lequel 42% des sondés pensent également qu'il est "capable de réformer le pays" (+2 points), il "respecte ses engagements" (41%, +2 points), mais n'est "sympathique" que pour 35% (-4 points) et "sincère" pour 31% (-2 points).

"Au delà du contexte social du moment, on voit que c’est aussi la personnalité du Président qui cristallise toutes les critiques"

Pour Marie-Anne Soubré, avocate, le terme "détesté" est "trop fort" pour qualifier le président selon elle, mais elle confirme qu'elle "regrette d’avoir voté pour lui". Même chose pour l'étudiant Maxime Lledo qui ne déteste pas Emmanuel Macron.

"Il n'a rien fait de particulier pour attiser ma haine. Mais je comprends qu’on peut avoir du mal à aimer un Président qui n’écoute pas son peuple. Il a quand même toujours incarné une certaine arrogance, un manque d’écoute. Le Grand débat, c’était plutôt un grand monologue."

Olivier Truchot note de son côté qu'il y a une haine dès qu'on défend quelque chose qu'Emmanuel Macron réalise. "Dès que tu apportes un peu de nuance là-dessus tu es tout de suite accusé des pires méfaits." Alain Marschall a également apporté son analyse de la situation:

"Quand tu lis “autoritaire et inquiétant”, la perception c’est de dire qu’on a un président qui s’est isolé et qui n’écoute pas le peuple. Au delà du contexte social du moment, on voit que c’est aussi la personnalité du Président qui cristallise toutes les critiques"

"Dès le départ il a gâché son mandat"

Raphaël, livreur dans le Bas-Rhin a également interpellé les GG au 3216 et rappelle que les promesses d'Emmanuel Macron n'ont pas été tenues.

"Dès le départ il a gâché son mandat. Il suffit de revenir sur ce qu’il a dit durant la campagne sur les SDF, sur les retraites. Les SDF sont toujours dehors, les retraites on voit ce qu’il se passe actuellement…"

Selon ce sondage, le pronostic de réélection d'Emmanuel Macron en cas de candidature en 2022 est également en baisse: 31%, huit points de moins qu'en octobre.

J.A.