RMC

Michel Drucker sur RMC: "Johnny n'arrêtait pas de déconner en me demandant de faire sa nécro"

A l’occasion de la sortie de son nouveau livre, le présentateur est revenu sur la mort de son ami Johnny Hallyday. Et notamment sur son hommage au chanteur à la fin d’une émission spéciale sur France 2.

L’image avait marqué. Michel Drucker en larmes, rendant hommage à Johnny Hallyday. À l’occasion de la sortie de son livre, Il faut du temps pour rester jeune, le présentateur est revenu sur sa relation avec Johnny. Il se rappelle notamment que le chanteur, ami de longue date, lui avait demandé de faire sa nécrologie.

“Johnny et moi ça a été une aventure. J’appartiens au premier cercle. Je n’ai pas voulu allé le voir sur son lit, je ne voulais pas le voir comme ça. Je garde de Johnny le souvenir d’une soirée à Limoges, c’est pas si vieux, c’était avant les Vieilles Canailles. Il m’avait dit en rigolant, "T’oublies pas, tu me feras ma nécro". Il déconnait.”

"Je n'ai pas pu aller au bout"

Mais quelques jours avant son décès, Johnny lui a de nouveau rappelé, sur le ton de la plaisanterie, qu’il devait lui faire sa nécrologie. 

“On s’est envoyé des petits textos que personne ne connaît avant qu’il ne disparaisse. Je lui dis ‘ça va, tu tiens le coup?‘, et il m’avait dit, toujours en déconnant, ‘tu penseras à ma nécro’. Je lui ai fait sa nécro. Mais à la fin en direct, j’avais décidé de terminer en disant nous nous reverrons un jour ou l’autre, pour citer Le Luron. 'T’aurais pu vivre encore un peu' qui était une chanson de Ferrat, et je n’ai pas pu aller au bout, car au bout c’était, 'Tu embrasses Coluche et Gainsbourg de ma part".

Michel Drucker avait alors fondu en larmes, emporté par l'émotion soufflant face caméra: "Salut mon pote"...

Guillaume Descours