RMC

Municipales à Paris - "Nous nous sommes plantés", reconnaît Bernard Debré

-

- - -

Bernard Debré a reconnu l'échec parisien de Nathalie Kosciusko-Morizet aux municipales mais estime que "ce n'est pas le moment d'accuser les gens". Il s'est toutefois félicité de "la progression dans certains arrondissements" de la capitale.

"Nous nous sommes plantés collectivement", a reconnu Bernard Debré, député UMP de Paris, au lendemain de la défaite de Nathalie Kosciusko-Morizet face à la socialiste Anne Hidalgo. "Ce n'est pas le moment d'accuser les gens", a-t-il déclaré reconnaissant toutefois ne pas avoir été "très soutenu par les états-majors de droite, les dissidents qui sont venus critiquer".

Le conseiller de Paris s'est toutefois félicité de la "progression dans certains arrondissements". "C'est très net", a-t-il constaté, "dans certains arrondissement, nous n'avions aucun conseiller, nous en avons maintenant deux ou trois".

La rédaction