RMC

Polémique autour de l'AC Ajaccio: "Oui, il y a des racistes en Corse, mais doit-on généraliser à toute la population?"

Jean-Charles Orsucci, maire LaRem de Bonifacio, était l'invité des GG ce mercredi. Il a poussé un coup de gueule contre ce qu'il estime être du racisme anti-corse après la polémique autour du match Ajaccio-Le Havre.

La polémique autour du match Ajaccio-Le Havre prend une tournure politique. Dimanche, l'AC Ajaccio a remporté son match face au Havre après une rencontre émaillée d'incidents et reportée après le caillassage du car des Havrais par quelques dizaines de supporters de l'AC Ajaccio scandant pour certains des insultes racistes vendredi soir à Ajaccio.

Le match retour aura lieu à Montpellier et à huis-clos. Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, a dénoncé un "climat d'hystérie anti-corse", le président indépendantiste de l'Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni a fustigé la "haine anti-corse".

"C'est scandaleux"

Même son de cloche du côté de Bonifacio dont le maire LaREM, Jean-Charles Orsucci était invité chez les GG ce mercredi:

"Je suis membre de la Ligue des Droits de l'Homme et je combats toute forme de racisme. Je vais vous donner un scoop: oui, il y a en Corse des cons, oui, il y a en Corse des racistes. Il n'y a pas de doute là-dessus. Maintenant, est-ce que vous pensez que l'on doive généraliser à l'ensemble d'une population? C'est scandaleux. Quand le journal l'Equipe fait une Une avec écrit La Honte, moi j'aimerais qu'un jour on puisse observer, après les mêmes événements au Havre, à Lille, à Marseille, la même Une. Et pensez-vous que ce serait bien si, suite à ce genre d'événements, je généralisais en disant que tous les Français sont violents ou racistes?"
P.B.