RMC

Présidentielle 2017 – Thierry Mandon : François Hollande et Manuel Valls « iront ensemble au paradis ou en enfer ! »

RMC
Invité des Grandes Gueules ce matin, le député et porte-parole du groupe PS à l’Assemblée nationale a joué franc-jeu, comme à son habitude.

François Hollande aurait conditionné sa candidature en 2017 à une baisse du chômage, lors de sa visite de l’usine Michelin. Interrogé sur l’épisode, Thierry Mandon justifie cette démarche. « C’est une vérité d’évidence ! (…) C’est très sain comme réflexe politique », assure-t-il.

Envisageant la prochaine élection présidentielle, Thierry Mandon remet les choses à plat : « Pour être réelu, c’est les électeurs qu’en décident ! Le président il peut être candidat, et puis les électeurs ils choisiront et c’est très bien comme ça ! »

Et alors qu’Olivier Truchot évoque la possibilité d’une primaire à gauche, le député répond en toute franchise : « Oui, évidemment ! (…) La primaire c’est le candidat qui veut être élu ou réelu qui mouille le maillot devant le cœur de son électorat, c’est très utile ! »

Mais selon le porte-parole du PS à l’Assemblée si sanction il y a, elle sera collective : « Je ne souhaite pas un match Hollande-Valls , d’ailleurs pour tout vous dire je ne l’imagine pas parce que leur sort est lié. Ils iront ensemble au Paradis ou en Enfer, et nous avec eux ! »

L’exercice de l’État ressemble de ce point de vue à un purgatoire.

Les Grandes Gueules