RMC

Primaire à gauche: "Ils ne se présentent pas pour être président, mais pour diriger le PS"

Pour la grande gueule Karim Zeribi, les candidats à la primaire de la gauche qui aura lieu fin janvier ne se font aucune illusion sur leur chance de gagner la présidentielle. Leur vrai but? Prendre la tête du parti socialiste.

Et si les candidats de la primaire de la gauche savaient pertinemment qu'ils n'avaient aucune chance d'être président de la République et qu'ils ne concourraient que pour faire main basse sur le PS? C'est en tout cas la thèse développée ce jeudi dans les Grandes Gueules par Karim Zeribi.

"Qu'est-ce qu'il se joue en réalité lors de cette primaire? Est-ce qu'il se joue le candidat qui peut gagner la présidentielle ou est-ce qu'il se joue la prise de pouvoir au parti socialiste, un parti qui sera dans l'opposition en 2017? Sont-ils sincères quand ils se présentent à la présidentielle pour être président de la République? J'ai le sentiment qu'ils se présentent tous pour diriger le PS à l'issue de la présidentielle".

"Ils n'ont pas la posture pour être chef d'État"

De toute façon, selon la grande gueule, les candidats à cette primaire de la gauche n'ont aucune chance de gagner. Pire, ils ne seraient pas au niveau de la fonction aux yeux des Français: "Soyons honnêtes: à droite tu avais quand même avec Fillon, Juppé et Sarkozy, trois postures d'hommes d'État. Franchement, vous pensez que dans l'esprit des gens Peillon, Hamon et Montebourg ont la posture pour être président de la République?"

P. Gril avec les GG