RMC

REPLAY RADIO - Soignants, caissiers, policiers: les premiers exposés au coronavirus doivent-ils exercer leur droit de retrait?

Les "Grandes Gueules", du jeudi 19 mars 2019, présentées par Alain Marschall et Olivier Truchot, sur RMC.

Le confinement historique auquel la France est soumise pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus devrait "très vraisemblablement" durer au-delà de deux semaines, alors que le Parlement a repris jeudi ses travaux en vue d'un vote pour placer le pays en "état d'urgence sanitaire".

Les hôpitaux accueillent désormais 3.626 patients dont 931 sont en réanimation. Parmi ces cas les plus graves, la moitié sont âgés de "moins de 60 ans", a insisté le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon en annonçant la veille au soir un total de 264 décès (89 supplémentaires en 24 h). 

Les policiers ne sont pas équipés de masques ni de gants pendant leurs contrôles. Ils s'inquiètent alors de ne pas être assez protégés contre le coronavirus. Suite à cette situation, des agents menacent d'exercer leur droit de retrait. Les gens les plus exposés doivent-ils le faire? 

On en parle avec Etienne Liebig, éducateur, Joëlle Dago-Serry, entrepreneuse et Barbara Lefebvre, enseignante.

>> ECOUTEZ LE PODCAST DES GRANDES GUEULES <<

Les Grandes Gueules