RMC

Revenu universel: "ce projet n'est pas sérieux, n'est pas crédible"

Benoist Apparu dans les Grandes Gueules

Benoist Apparu dans les Grandes Gueules - capture écran

Le succès de Benoît Hamon lors de la campagne pour la primaire à gauche est d'être arrivé à imposer des thèmes, notamment celui du revenu universel. Invité des Grandes Gueules ce mardi, Benoist Apparu, député LR de la Marne et porte-parole de François Fillon, s'est montré très critique envers cette proposition.

Le revenu universel est l'une des mesures phares du programme de Benoît Hamon, qualifié pour le deuxième tour de la primaire organisée par le PS. Mais cette mesure est largement critiquée, à droite comme dans son propre camp. De même, elle n'est pas approuvée par la population: six Français sur dix s'opposent en effet à la mise en place d'un tel dispositif, selon un sondage Harris pour la chaîne LCP publié lundi. Interrogé ce mardi dans les Grandes Gueules sur ce revenu universel, Benoist Apparu, le porte-parole de François Fillon, l'a vertement critiqué.

"La question que l'on se pose n'est pas de savoir si les propositions que l'on fait sont classiques, innovantes ou je ne sais quoi , mais plutôt de savoir ce qui nous paraît efficace à faire. Le vrai sujet, c'est qu'il faut arrêter de faire du marketing à destination des journalistes pour apparaître comme innovant, comme nouveau", souligne-t-il en préambule avant d'affirmer que "le revenu universel est du marketing. Comment va-t-on financer 480 milliards d'euros de dépenses? Arrêtons les blagues!"

"Benoît Hamon a fait une croix sur l'élection présidentielle"

"Même en le faisant progressivement, sur dix ans, que l'on m'explique comment on va financer 480 milliards d'euros de dépenses. Ça n'a pas de sens, s'emporte encore le député LR de la Marne. Benoît Hamon nous dit qu'il finance par l'impôt. Cela veut dire, après calculs, qu'il faut augmenter les impôts en France de 50%. C'est ridicule. On peut considérer ça comme sexy, sympathique, … Ce n'est tout simplement pas sérieux."

"Ce projet n'est pas sérieux, n'est pas crédible, poursuit Benoist Apparu. De mon point de vue, c'est un projet pour prendre le PS. Notre rôle est, derrière, de dénoncer, de critiquer, de s'opposer, de débattre avec les uns et les autres, projet contre projet. Le projet de Benoît Hamon est un projet pour prendre le Parti socialiste parce qu'il a fait une croix sur l'élection présidentielle. Point."

M.R avec Les Grandes Gueules