RMC

Top Gear: "La COP21, ce n'est pas vraiment notre truc", sourit Philippe Lellouche

Philippe Lellouche, présentateur de Topg Gear, ce lundi dans les Grandes Gueules sur RMC.

Philippe Lellouche, présentateur de Topg Gear, ce lundi dans les Grandes Gueules sur RMC. - RMC

Philippe Lellouche, acteur et présentateur de Top Gear France, est venu présenter la saison 2 de l'émission, diffusée à partir de mercredi 6 janvier à 20h45 sur RMC découverte.

Top Gear, "c'est trois débiles mentaux qui ont 12 ans d'âge mental et qui essaient les plus belles voitures du monde". Voilà résumé par Philippe Lellouche lui-même le principe de l'émission dont la nouvelle saison débute ce mercredi 6 janvier à 20h45 sur RMC découverte. Avec ses comparses Le Tone et Bruce Jouanny, Philippe Lellouche va donc continuer à nous présenter (et à martyriser) les plus belles voitures lors de la saison 2 de la déclinaison française de cette émission star de la BBC. "On en fait ce qu'on veut, en les essayant le plus objectivement possible, mais sans aucune contrainte", s'est-il réjoui ce lundi dans les Grandes Gueules.

"On a la possibilité de tout dire. Il y a une liberté de ton qu'il n'y a plus beaucoup à la télévision. On savait qu'on aurait cette liberté sur RMC Découverte", s'est félicité Philippe Lellouche, qui a pu réaliser son rêve grâce à Top Gear: conduire l'AC Cobra.

"Benzema ? Le mec qui m'énerve le plus au monde"

Après François Fillon, Joey Starr - "pas le plus brillant au volant" -, Jean-Pierre Foucault et Gérard Darmon, pour ne citer qu'eux, quelle personnalité sera invitée cette saison dans l'émission ? Philippe Lellouche n'a pas révélé de nom, mais on a au moins une certitude : il n'y aura "pas Benzema", l'attaquant français du Real Madrid, pourtant grand amateur de voitures. Karim Benzema ? "Vraiment le mec qui m'énerve le plus au monde. Pas chanter la Marseillaise, faire ce qu'il a fait à un coéquipier (l'attaquant est mis en cause dans l'affaire du chantage à la sextape contre son coéquipier Mathieu Valbuena, NDR)…"

"Cette histoire de pollution est une immense histoire de faux-culs"

Interrogé sur l'absence des voitures électriques dans l'émission, Philippe Lellouche l'a reconnu en souriant : "Ce n'est pas ce qu'on préfère. La COP 21 ce n'est pas vraiment notre souci. Les moteurs atmosphériques, même si ça pollue c'est un grand kiff. Pour l'instant elles sont dégueulasses les voitures électriques". Une position pas vraiment dans l'air (pollué) du temps, alors que l'automobile est de plus en plus pointée du doigt et rejetée des centre-villes. "Je sais que c'est ringard, mais je revendique ma ringardise", dit avec fierté le présentateur de Top Gear, qui assure se moquer d'être taxé de pollueur. "Je crois que cette histoire de pollution est une immense histoire de faux-culs. Je ne pense pas que ce soit les voitures qui polluent le plus sur cette planète. Donc il faut arrêter cette chasse anti-bagnoles qui est un peu ridicule".

Philippe Gril avec les GG