RMC

"Tous les fruits y sont passés": Christiane Lambert dresse le bilan catastrophique après l'épisode de gel

La présidente de la FNSEA était invitée du Grand Oral des Grandes Gueules sur RMC.

C’est une véritable catastrophe qui a touché les agriculteurs. Le gel a détruit une grande partie des récoltes la semaine dernière en France. Jean Castex a annoncé samedi à Montagnac un milliard d'euros d'aides pour les agriculteurs touchés notamment via la création d'un "fonds de solidarité exceptionnel".

>> A LIRE AUSSI - Le gel de nombreuses cultures va-t-il entraîner une pénurie et une hausse des prix?

Invité ce mardi dans les Grandes Gueules sur RMC, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert, a indiqué que 10 régions sur 13 ont été touchées. 

“Tous les fruits y sont passés avec des proportions différentes, mais ça a touché tous les secteurs. Ça veut dire qu’il y aura beaucoup moins de fruits cet été. Il y en aura, mais beaucoup moins”, explique-t-elle.

Affectés psychologiquement

La catastrophe est importante, car cette année, la végétation était déjà très avancée. 

“C’est la conjonction de cette végétation avancée et d’un gel historiquement bas, moins 10 près de la méditerranée. Et quand ça dure pendant 10 jours, les agriculteurs se sont battus. J’ai vu une famille en Ardèche qui a lutté à quatre pendant trois nuits et c’est la dernière nuit que les 10 hectares de vergers ont été gelés. Donc, psychologiquement, on a des gens très affectés. Ils n’auront rien à récolter avant avril 2022”, confie Christiane Lambert.

Elle précise que la FNSEA est satisfaite des annonces “rapides et fortes” du gouvernement après cet épisode de gel.

Guillaume Descours