RMC

Un cheminot abandonne son convoi estimant avoir assez travaillé: "Mais c'est le Gorafi ou quoi?"

Les "Grandes Gueules" du lundi 8 juillet 2019, présentées par Olivier Truchot sur RMC.

Au sommaire des "Grandes Gueules" ce lundi 8 juillet: un transporteur abandonne son train en pleine gare car il estime qu'il avait fait ses heures. Cette drôle d'histoire s'est déroulée jeudi soir en gare de Libourne, en Gironde. 

Le convoi, qui transportait des engins militaires du 31e régiment du Génie de Castelsarrasin, dans le Tarn-et-Garonne, qui doivent défiler le 14 juillet prochain sur les Champs-Elysées à Paris, s'est retrouvé abandonné à son sort sur une voie de chemin de fer de la gare.

En cause: le conducteur, qui ne faisait pas partie de la SNCF, estimait avoir fait ses heures de service et s'est donc octroyé un peu de repos. Pourtant, ce chargement aurait dû s'arrêter plus loin à la gare de triage de Bègles. Sous haute-surveillance, cette fois. 

Ce sont finalement les gendarmes, alertés par le personnel de la gare du chargement inattendu, qui ont fait appel à un autre cheminot pour finir le voyage. 

Une histoire qui a beaucoup fait sourire les "Grandes Gueules" de RMC... Et notamment Fatima Aït-Bounoua, professeur de français, qui a confié avoir cru, au départ, à une histoire inventée de toute pièce, "un canular du Gorafi"...

Et Olivier Truchot de plaisanter: "J'espère que ce n'est pas notre Anasse", en référence à Anasse Kazib, cheminot, qui fait partie de la bande des "GG" tous les jours sur RMC.

Une histoire d'autant plus insolite: la devise du 31e régiment du Génie n'est autre que "Ouvrir la route"...

Découvrez la séquence en intégralité sur RMC.fr.

Xavier Allain