RMC

Valérie Pécresse dans les GG: "L'Ile-de-France, c'est mon kiff"

Valérie Pécresse, candidate Les Républicains en Ile-de-France était l'invitée des Grandes Gueules sur RMC, ce mardi. Elle a annoncé qu'elle faisait une priorité de la lutte contre la fraude dans les transports. Elle souhaite notamment que les contrôleurs puissent avoir le droit de vérifier l'identité des contrevenants.

Valérie Pécresse l'assure, elle "ira jusqu'au bout" de son mandat si elle est élue présidente de la région Ile-de-France en décembre prochain. Contrairement à Marine Le Pen "qui veut être présidente de tout" et qui se présente en région Nord – Pas de Calais – Picardie, tacle-t-elle sur RMC. "Je m'engage à aller jusqu'au bout de mon mandat. Si je suis élue je ne serai plus député, je ne serai pas ministre en 2017, et je ne me présenterai pas en 2016 à la primaire pour la présidentielle", assure Valérie Pécresse ce mardi dans les Grandes Gueules. Elle ajoute : "Moi l'Ile-de-France, c'est mon kiff, comme dit mon fils. On a la plus belle capitale du monde".

"Que l'on rende obligatoire le port des papiers d'identité dans les trains"

Il a aussi été largement question des transports, une des principales préoccupations des Franciliens. Valérie Pécresse a rappelé son grand plan de rénovation et d'achats de rames de RER et de trains de banlieue (700 nouvelles rames de RER et de Transilien d’ici à 2021). Un grand plan financé par l'emprunt sur une trentaine d'années. Concernant le tarif unique du Pass Navigo, instauré par la gauche et dénoncé par la droite, la candidate explique qu'elle ne reviendra pas dessus, et assure qu'elle n'augmentera pas les impôts au 1er janvier pour le financer.

"Je vais garder le tarif unique, j'assumerai le bilan de la gauche, dit-elle. Mais je ne le financerai pas par des hausses d'impôts, mais en luttant enfin contre la fraude dans les transports en renforçant notamment les pouvoirs des contrôleurs. Il faut qu'ils puissent contrôler les identités (des passagers), car les fraudeurs donnent des faux noms et des fausses adresses (quand ils sont en infraction). Le taux de recouvrement des amendes est de moins de 10%, parce qu'on n'est pas obligé d'avoir ses papiers sur soi dans les transports". Une hérésie, selon la candidate aux régionales. "Avec le risque terroriste et avec la fraude, je propose que l'on rende obligatoire le port des papiers d'identité dans les trains comme il est obligatoire dans les avions ou dans les voitures avec le permis de conduire".

Philippe Gril avec les GG