RMC

Valls règle ses comptes avec Hollande: "C'est une bagarre entre has-been de la politique"

Dans un entretien à l'Obs, l'ancien Premier ministre Manuel Valls a étrillé l'ancien président de la République François Hollande.

Dimanche, Manuel Valls sera candidat. Pas aux européennes mais à la mairie de Barcelone sous l'étiquette du parti de centre-droit Ciudadanos. Dans un entretien à l'Obs, l'ex-socialiste est revenu sur le quinquennat de François Hollande, au cours duquel il a été ministre de l'Intérieur puis Premier ministre.

"François Hollande a été élu sur un malentendu. Il fallait tout péter, tout casser. Il ne l’a pas fait. Au fond, dès l’automne 2012, il ne pouvait plus se représenter", a-t-il notamment déclaré.

"Je ne veux plus être le hamster qui tourne dans sa roue"

L'ancien Premier ministre est maintenant résolument tourné vers l'Espagne: "Je ne veux plus être le hamster qui tourne dans sa roue. Sinon je serais resté en France, à attendre que Collomb parte et qu’on m’appelle, ou que Castaner se casse la gueule et qu’on m’appelle".

Des déclarations qui ont amusé notre GG Etienne Liebig: "Valls a toujours le melon, ça, ça n'a pas changé. On a l'impression d'une bagarre d'Ehpad, entre has-been de la politique. Il règle ses comptes de manière infantile, c'est ridicule. Valls est un type étrange. En France, il tenait un discours anti-communautariste et pro-laïcité, il passe en Espagne où il faut dire exactement l'inverse. Ce gars est capable de changer son discours. C'est un champion".

Paulina Benavente