RMC

Ces gens-là sont des charlatans ou des ignorants!: le coup de gueule d'un médecin contre les fakemeds

RMC
Médecin généraliste, Marcel Ichou s'en est pris au 'fakemeds' et aux médecines parallèles, rappelant que tout exercice de la médecine sans diplôme était illégal et pouvait entraîner des poursuites judiciaires.

Gros coup de gueule contre les 'fakemeds' et les médecines parallèles ce mardi sur notre antenne. Invité de M comme Maïtena, Marcel Ichou, médecin généraliste, auteur de "Votre ordonnance santé", s'en est pris au 'fakemeds' après les remarques de deux auditeurs.

Face aux critiques des médecines parallèles notamment, un auditeur a tenu à interpeller les invités présents en plateau. "Ce n'est pas la peine de m'injurier, moi je soigne avec des médecines parallèles, ce sont des provocateurs", a-t-il écrit sur internet à l'attention de Marcel Ichou et Florian Gouthière, journaliste scientifique également invité de l'émission.

"On ne peut pas soigner si on a pas étudié la médecine!"

"On est pas des provocateurs! moi je dénonce ces charlatans, on ne peut pas soigner si on a pas étudié la médecine! On ne prend pas l’avion si le type qui pilote n’a pas son brevet de pilote", a-t-il assuré dans un premier temps.

"J'en ai marre d'avoir un discours policé"

Marchel Ichou a tenu à rappeler que l'essentiel de la profession c'était "le fonctionnement du corps humain et la biologie, la physionomie, l’anatomie, l'hormonologie et la neurologie".

Pas rassasié, le médecin généraliste a d'ailleurs tenu à rappeler à l'auditeur adepte de médecines parallèles qu'il était en plus dans l'illégalité: "La médecine c'est complexe, on ne peut pas porter des jugements abrupts sans connaissance. (...) S’il soigne il est passible d’exercice illégal de la médecine. Et moi j'en ai marre d'avoir un discours policé donc je vous le dit, tous ces gens-là sont soit des charlatans soit des ignorants".

M comme Maïtena ( avec Guillaume Dussourt)