RMC

Faillite des compagnies aériennes, bagages perdus... Sur RMC, ce "champion de la poisse" raconte comment il s'est retrouvé en t-shirt au Groenland

La compagnie avec laquelle il effectuait un voyage au Groenland a perdu son bagage alors qu'il se rendait au Groenland. Il a été sponsorisé par une marque de vêtements polaire.

Il s’appelle Steven Herteleer, c’est un jeune photographe français. Il parcourt le globe depuis quelques années. Et les galères semblent le suivre également. Premier indice: en 2014, il avait dû rentrer en stop de Lettonie, car la compagnie aérienne qui avait assuré le vol aller avait fait faillite.

La semaine dernière, Steven a, cette fois-ci, voulu se rendre au Groenland où les températures atteignent régulièrement les -40°. Il fait alors escale à Reykjavik, en Islande. Mais là, problème: ses bagages ont été perdus en chemin. Steven est alors en t-shirt. Il patiente en espérant retrouver sa précieuse valise.

L'improbable frappe une deuxième fois à la porte du destin de notre aventurier des temps modernes: après 2 jours d’attente, la compagnie annonce qu’elle est en faillite et annule officiellement des milliers de vols. Et la valise de Steven disparaît. 

Grâce aux réseaux sociaux, il a finalement trouvé une solution temporaire. "Mon histoire a fait un peu de bruit et une marque de vêtements islandaise a spontanément proposé de me sponsoriser avec un sac de vêtements polaires", confie-t-il sur RMC.

Des bagages perdus quatre fois dans l'année

Reste une question: comment est-il possible de se retrouver en Islande sans même un pull?

"Comme je suis photographe, je mise tout sur le matériel. J’avais trois caméras, un téléobjectif en plus, donc déjà j’avais deux bagages au lieu d’un... Du coup, j’ai tout mis en soute. Et à l’arrivée il ne manquait qu’un sac, évidemment... c’était le mien. C’était un cauchemar", raconte-t-il. 

Pour l’anecdote, s’il avoue voyager beaucoup, il explique qu’il a été particulièrement malchanceux cette année. "Je n’avais jamais perdu mon bagage et cette année, ça m’est arrivée quatre fois", rigole-t-il au micro de M comme Maïtena.

Si la situation prête à rire, le jeune homme a tout de même causé quelques frayeurs à ses proches. Après leur avoir dit qu’il avait perdu son bagage à son arrivée au Groenland, il n’a ensuite plus donné de nouvelles pendant près d’une semaine. La raison? Un bateau de pêche a arraché... un câble internet plongeant la ville dans un total black-out.

Rémi Perrot avec Guillaume Descours