RMC

Foot féminin: "Au niveau technique et tactique, les joueuses sont au même niveau que les hommes"

La Coupe du monde féminine de football commence dans 100 jours en France. Et pour ceux qui rechigneraient à regarder des femmes taper dans un ballon, la journaliste et footballeuse Mélina Boetti a de sérieux arguments.

Si les supporters des Bleus étaient nombreux l'an dernier, les supporters des Bleues sont plus rares. Pourtant à 100 jours du début de la Coupe du Monde féminine de football (du 7 juin au 7 juillet en France), la discipline est en pleine expansion: augmentation de licenciées, meilleure exposition, nouvelles structures.

Et certains râlent parfois estimant que le foot joué par des femmes est bien moins impressionnant que le football masculin. Il y a certes des différences admet Mélina Boetti co-fondatrice de Little Miss Soccer: "Il y a deux choses à prendre en compte: il y a les différences physiques qui sont incontestables entre un homme et une femme. Mais au niveau technique et tactique, elles sont au même niveau, elles arrivent à faire courir le ballon".

"Dans certains stades, c'est une caméra sur une estrade Kiloutou"

L'ancienne footballeuse pointe aussi du doigt des moyens de réalisation sommaires lors des matches de foot féminins:

"Il y aussi une hypocrisie sur le fait qu'il n'y ait pas 12 caméras sur un match de foot féminin avec une spidercam, des loupes… Si on pouvait voir le moindre centimètre de pelouse se soulever quand elles frappent, on y verrait la puissance et la vitesse. Actuellement dans certains stades, c'est une estrade Kiloutou avec une caméra centrale qui fait que l'on ne voit même pas la joueuse qui tire un corner ou qui est caché par des supporters. Là, c'est en train de rentrer dans les clous puisque Canal a racheté les droits de la Coupe du Monde pour 5 millions d'euros donc ils mettent les moyens pour que ce soit bien réalisé".
Paulina Benavente