RMC

Les dessous de l'info: comment est né le Ballon d’Or?

Depuis sa création en 1956, le Ballon d’Or est prisé par tous les plus grands joueurs de football de la planète. Mais comment est né ce célèbre prix? Jean Resseguié nous a raconté son histoire dans l’émission de Maïtena Biraben.

Pour la 63e année consécutive, le Ballon d’Or sera décerné ce lundi soir. Mais avant de connaître le nom du fameux gagnant, Jean Resseguié, journaliste pour RMC Sport nous explique l’histoire de la création de ce célèbre prix.

"C’est le journal France Football qui a mis ça en place avec son patron de l’époque Jacques Ferran et le journaliste Gabriel Hanot. On était en pleine mise en place de tout ce qui fait la fierté du football européen. Il y avait la création de la Coupe d’Europe dont la France est aussi à l’origine et le Ballon d’Or en 1956. C’était une belle époque parce qu’on a honoré les footballeurs de façon simple. Aujourd'hui on est un peu parti dans les flonflons".

"A la différence de la Coupe du monde, le trophée est donné au gagnant"

Au départ, le ballon d’or récompense "le meilleur joueur évoluant dans un championnat européen", nous explique Jean Resseguié. Un prix qui a un peu évolué depuis selon notre journaliste: "de 2007 à aujourd'hui, le ballon d’or récompense désormais le meilleur joueur du monde".

"Avant, parmi les électeurs du ballon d’or on retrouvait des journalistes mais aussi des capitaines et des sélectionneurs. Il y avait aussi un peu de votes du public. Aujourd'hui, seuls les journalistes votent, ils sont 176 à travers le monde. Ils désignent donc cinq joueurs. A la différence de la Coupe du monde par exemple, le trophée est donné au gagnant. Un nouveau est créé chaque année".

"Je pense qu'il y a de grandes chances que ce soit Modric"

Le nom du gagnant sera dévoilé aux alentours de 22 heures 15. Mais avant cette heure fatidique, le suspense reste entier. Alors, voici en exclusivité les pronostics de Jean Resseguié:

"J’avais mis Varane en premier pour le trophée Fifa The Best, ça me paraissait logique. Dans le trio j’avais mis aussi Antoine Griezmann et Luka Modric. C’est finalement Modric qui a eu le trophée Fifa. Je pense qu’il y a de grandes chances que ce soit Modric là aussi. Si Griezmann avait porté le maillot du Real Madrid ça aurait pu le faire. J’y crois encore mais difficilement".
M comme Maïtena (avec C.P.)