RMC

Les lobbies font-ils croire que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée?

Robin Andraca de Checknews détaille ce jeudi comment les lobbies des céréales ont lancé cette idée reçue sur les bienfaits du petit-déjeuner.

Que ce soit nos parents, ou dans les publicités, on nous répète souvent que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Et il semblerait en effet que ce ne soit pas sans lien avec les lobbys des céréales.

La première fois que quelqu'un dit ou plutôt écrit ça, c'est au début du XXe siècle, sous la plume d'une diététicienne qui s'appelle Lenna F. Cooper. Et qui écrit que à bien des égards, le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, car c’est le repas qui nous fait commencer la journée. 

Avant, on consommait plutôt les restes de la veille

Elle écrit cela ans un magazine qui s'appelle Good Health. (Bonne santé en anglais) et qui appartient à John Harvey Kellogg, rédacteur en chef de ce magazine, et qui n'est autre, comme son nom l'indique, que l'inventeur des corn flakes, et créateur de la Kellog Company. 

Et donc au début du XXe siècle, c’est le début de l’ère du petit déjeuner. On en a discuté avec un historien et sociologue de l'alimentation, qui s'appelle Alain Drouard, et qui nous a expliqué qu’à l'époque, en fait, le matin dans les sociétés occidentales, on consommait plutôt au petit déjeuner les restes du dîner de la veille.

Un remède à l'indigestion

Sauf qu'au début du XXe siècle, de plus en plus de monde a commencé à quitter la campagne pour aller bosser dans des bureaux en ville. Et pas mal de travailleurs ont commencé à se plaindre d'indigestion, estimant en gros que leur alimentation n’était plus adaptée à leurs conditions de travail. 

C'est là que le Monsieur Kellog intervient. Parce qu'à l'époque il n’est pas seulement rédacteur en chef d’un magazine, il est aussi médecin, inventeur et nutritionniste. Et en fait, c'est pour guérir ses patients qu'il invente les cornflakes, des pétales à base de farine de maïs. Qui était donc à l'origine un moyen de combattre l'indigestion. 

C'est son frère qui a vu le potentiel commercial des corn flakes. En 1907 c’est lui qui a décidé de les commercialiser pour le grand public, et c'est ainsi que sont nés les céréales Kellogg's. Qui ont mis du temps à débarquer en France, parce qu’il a fallu attendre 1968 pour manger des cornflakes par ici. 

Toutes les études, ou presque, sont sponsorisés par Kellogg's ou d'autres compagnies de céréales

Et il y a eu des études scientifiques depuis qui ont prouvé que le petit déjeuner était effectivement le repas le plus important de la journée. Il y a effectivement eu plusieurs études depuis qui ont lié la prise régulière d'un petit déjeuner à une bonne santé, une perte de poids ou même à de plus faibles risques de problèmes cardiaques ou diabète. 

Mais le problème, c'est que toutes ces études, ou presque, sont sponsorisés par Kellogg's ou d'autres compagnies de céréales. Et peuvent donc servir la communication de ces marques. 

En 2013, par exemple un travail scientifique sur les bienfaits du petit déjeuner pour les enfants relevait que sur 14 études analysées, 13 avaient été financés par des compagnies de céréales.

Donc si on résume : l'idée selon laquelle le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée est effectivement liée à l'industrie des produits de petits déjeuners. Et si depuis, de nombreuses recherches ont été menées pour prouver cette affirmation, la plupart d'entre elles sont sponsorisées par des grands groupes alimentaires comme Kellogg's ou Nestlé. 

La rédaction