RMC

Prisons ouvertes: "Au moins 2 à 3.000 détenus pourraient passer dans ces centres", assure la Présidente de la commission des lois

La Présidente de la commission des lois Yaël Braun-Pivet, a assuré vouloir que "2 à 3.000 détenus" puissent profiter des centres de détention ouverts.

Invitée de M comme Maïtena, la Présidente de la commission des lois à l'Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet a évoqué son travail lié notamment à la réforme pénitentiaire. La commission des lois travaille sur le sujet depuis novembre 2017 et doit donner ses recommandations au ministère de la justice qui porte la réforme mercredi: "Nous nous sommes rendus dans les lieux de détention, nous nous sommes rendus à l'étranger, puis nous avons travaillé de façon transpartisane".

"La ministre de la justice a donné un sens et une direction, maintenant il va falloir préciser tout ça. Nous allons pouvoir nous servir de notre travail pour les aider. C'est ce qu'a dit le président Emmanuel Macron dans son discours, indiquant qu'il allait veiller attentivement aux conclusions de la commission des lois", a assuré Yaël Braun-Pivet.

"Je suis convaincue que cela va marcher"

La Présidente de la commission des lois entend notamment mettre en place des prisons ouvertes: "Je suis convaincue que cela va marcher et que cela va entraîner de meilleures conditions de travail pour les surveillants, et de détention pour les détenus". Elle souhaite ainsi pouvoir faire baisser le taux de récidives chez les détenus de France.

"A minima, 2 à 3.000 détenus pourrait passer dans ces centres-là", a assuré Yaël Braun-Pivet sur RMC, qui précise que 10 à 15 centres pourraient être concernés.
M comme Maïtena (avec G.D.)