RMC

Langue française: "On est devenu une colonie culturelle américaine"

L’écrivain Jean-Marie Rouart, invité de Radio Brunet ce mardi, estime que le franglais est en train de tuer la langue française.

Le "franglais" est-il en train de dévorer petit à petit la langue française ? Emmanuel Macron, le plus anglophone des présidents français, présente ce mardi sa "stratégie" pour promouvoir le français afin de le faire passer de la cinquième à la troisième place des langues les plus parlées dans le monde. Le chef de l'Etat a choisi "le temple" de la défense du français, l'Institut de France, pour prononcer un discours "positif" à l'occasion de la Journée internationale de la francophonie.

Mais l’écrivain Jean-Marie Rouart, invité de Radio Brunet ce mardi sur RMC, estime que les gouvernants n'en font pas assez pour défendre la langue française qui serait en péril.

"Nous sommes devenus des Gallo-ricains"

"Ce sont eux qui ont complètement abandonné la langue française. La langue française perdrait du terrain dans un certain nombre de pays. Mais d’abord en France ! Qu’est-ce que c’est que cette langue qu’on est en train de construire à base de franglais".

L'écrivain estime que ce mélange de mots anglais et français est "adultérin", expliquant qu'il est choqué que la SNCF utilise le terme OuiGo pour désigner ses trains low-cost (ou à bas-coût).

"On ne fait “rien pour contrebalancer” cette tendance. (Le problème) Ce n’est pas l’intrusion de mots anglais, il y a toujours des mots arabes, allemands, italiens qui sont arrivés en France. Ce qui est très condamnable ce sont ces tournures de phrases. On est une sorte de colonie culturelle américaine. Régis Debré n’a pas tort de dire que nous sommes devenus des Gallo-ricains."
J.A. avec Radio Brunet