RMC

Laxisme de la justice? "La réponse contre la délinquance des mineurs est nulle et à 18 ans c'est open bar"

Les policiers ont décidé de faire "la grève du zèle" après l'attaque au cocktail Molotov de Viry-Châtillon, ils dénoncent notamment le laxisme de la justice. Pour le général de gendarmerie Bertrand Soubelet, l'absence de réponse pénale en France s'illustre surtout pour les mineurs, créant ainsi un sentiment d'impunité.

Les policiers attaqués à Viry-Châtillon ont décrit une agression préparée et commise par "des jeunes" probablement originaires du quartier de la Grande Borne. Une attaque qui a conduit le syndicat Alliance à appeler à faire une grève du zèle pour exprimer le ras-le-bol des fonctionnaires de police cibles d'agressions en intervention. Le syndicat dénonce également un laxisme de la justice qui conduirait des délinquants condamnés à des peines de prison à ne jamais les effectuer.

La justice fait "ce qu'elle peut avec les moyens qu'on lui donne", estime dans Radio Brunet le général de gendarmerie Bertrand Soubelet. Il existe malgré tout pour lui un problème qui réside principalement dans la justice des mineurs. "La réponse contre la délinquance des mineurs est nulle", poursuit-il. Une situation qui conduit les mineurs "multi-réitérants", interpellés à de nombreuses reprises mais jamais condamnés, à ne plus avoir peur de la sanction. "Quand ils ont 15 ans et que pendant 3 ans ils ont fait ce qu'ils voulaient, quand ils sont majeurs c'est open bar!"

C. B