RMC

Le coup de gueule de Jérôme, artisan-maçon dans le Gard: "L'artisanat, c'est beaucoup d'emmerdement"

L'artisanat, un secteur d'avenir? Si pour Eric Brunet, être artisan est un métier d'avenir, Jérôme pointait du doigt les difficultés d'être artisan.

Ce mardi dans Radio Brunet, Eric Brunet défendait l'artisanat plaidant que de nombreux débouchés sont à pourvoir dans le secteur. Mais Jérôme, un auditeur de RMC, n'était pas du même avis, mettant en garde contre une image trop idyllique des professions de l'artisanat.

"Vous parlez de milliardaires, du coiffeur qui a monté 800 salons. Vous voyez le verre à moitié plein, mais moi je vais vous parler du verre à moitié vide. La réalité des choses, c'est que c'est beaucoup d'heures travaillées, beaucoup de paperasses. On ne peut plus prendre d'apprentis, on les prend mais on ne peut rien leur faire faire. On ne peut pas les faire toucher une machine ou grimper un escabeau de plus de trois marches. C'est ça la réalité", a notamment déploré cet artisan-maçon du Gard.

Il précise aussi que les métiers de l'artisanat nécessitent un lourd investissement: "Le dimanche, je fais de la paperasse. Vous faites rêver les gens, mais ce n'est pas ça l'artisanat. L'artisanat, ce sont des métiers passionnants, j'en conviens, mais quand vous voyez les heures travaillées, les emmerdements, les gens qui ne vous paient pas, les relances, la négociation avec les banques, ça ne fait pas rêver".

P.B.