RMC

Le mentor des frères Kouachi sort un livre: "Quelle légitimité accorder à ces repentis?"

Farid Benyettou, le mentor des frères Kouachi, sort un livre ("Mon djihad") dans lequel il se présente comme un repenti. Sa présence médiatique agace Samia Maktouf, avocate de familles de victimes des attentats de Charlie Hebdo et de Paris en novembre 2015.

Faut-il croire Farid Benyettou? Dans "Mon Djihad", celui qu’on appelait l’émir des Buttes-Chaumont raconte sa déradicalisation et affirme faire œuvre de repentance. Pour s’expliquer, le mentor des frères Kouachi fait le tour des médias. Une présence qui ne plaît pas à Samia Maktouf. L’avocate des familles de victimes de Charlie Hebdo et des attentats de Paris en novembre 2015 s’étonne qu’on puisse faire autant d’échos à ces déclarations. "Aujourd’hui pour les familles, il faut quand même rappeler qu’on parle de l’émir des Buttes-Chaumont, du mentor des frères Kouachi. Respecter les douleurs des familles, c’est ne pas forcément accorder une voix à Farid Benyettou. Cette voix est inaudible. Les familles ont besoin encore de penser leur douleur. Parce qu’elle est source de perturbation, de questionnement, d’inquiétude. Nous sommes à la veille des deux ans de l’Hyper Casher et de Charlie. Il faut rappeler les déclarations du beau-frère des Koauchi. Une fois arrêté, lorsqu’il a été libéré, il avait promis qu’il était dans le repenti vrai. Aujourd’hui, il a quitté la France pour la Syrie. Donc notre problème c’est quelle légitimité accorder à ces repentis? Ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas leur accorder une seconde chance. Mais être sous le feu des projecteurs, se répandre dans les télés et les médias pour n’entendre que cette voix, ça perturbe les familles".

Radio Brunet (avec AM)