RMC

Sur RMC, il dévoile les techniques de manipulation psychologique des recruteurs de terroristes

Pierre Rehov, qui a donné des cours de psychopathologie du terrorisme suicide au FBI et a rencontré 34 terroristes issus de différentes mouvances, était l'invité de Radio Brunet ce mercredi 13 juin.

Pierre Rehov, réalisateur de documentaires et auteur du roman "Tu seras si jolie" (Ed. Belfond), a analysé dans Radio Brunet, le ressort psychologique sur lequel agissent les recruteurs des mouvances terroristes pour former de futurs candidats au suicide.

"Si il meurt, de l’autre côté tout est permis"

Pour lui, la manipulation est basée sur une "libido opprimée" utilisée pour conduire à une forme de névrose et qui tend à rendre les gens psychotiques.

"Vous avez des gamins qui ont entre 14, 18 ou parfois 25 ans, qui sont pour la plupart vierges et qui n’ont absolument aucune possibilité d’avoir une relation sexuelle et qui est de tout façon interdite dans le domaine de la liberté et en dehors du mariage dans la civilisation islamique. On leur dit que tout ce qui est interdit là y compris de boire du vin, si il meurt, de l’autre côté tout est permis. Si en plus tu meurs en martyr, tu vas y avoir droit de façon extraordinaire avec 72 vierges qui sont toutes transparentes et merveilleuses".

"Pourquoi aimer sa propre chair puisque finalement, elle va disparaître"

L’utilisation de ce terme "transparent" est un levier primordial dans la manipulation selon le spécialiste car dans la projection fantasmée de ces individus, le corps de la femme est transparent. Symbole de la "détestation de la chair" que vouent ces individus.

"Le plus grand plaisir pour l’homme est finalement le plaisir sexuel. S’est donc développé au fur et à mesure, cette détestation du sexe et ce rejet de la libido qui projettent un phénomène d’angoisse allant jusqu'à la détestation de sa propre chair. Pourquoi aimer sa propre chair puisque finalement, elle va disparaître. Le vieillard va mourir, dans la tombe on va être mangé par les vers. Donc, même si je suis jeune, cette chair est quand même temporaire. Alors que dans l’éternité et dans l’après vie, si je me suis bien comporté en fonction de ce que me dit ma religion, j’aurais des récompenses à outrance".
Radio Brunet (avec C.P.)