RMC

A 17 ans, il profane des tombes: "Ado, on est entraîné et on va jusqu'au bout"

Des gendarmes inspectent le cimetière de Tracy-sur-Mer, où des tombes ont été vandalisées mardi.

Des gendarmes inspectent le cimetière de Tracy-sur-Mer, où des tombes ont été vandalisées mardi. - Charly Triballeau - AFP

TÉMOIGNAGE - Alors que plusieurs cimetières, dont celui de Sarre-Union, ont été profanés ou vandalisés cette semaine, Thomas, a appelé RMC pour témoigner. Quand il avait 17 ans, il a vandalisé un cimetière avec des amis.

Après la profanation jeudi dernier du cimetière juif de Sarre-Union, les actes de vandalisme contre des cimetières et des tombes se multiplient ces derniers jours: à Tracy-sur-Mer dans le Calvados, et à Saint-Béat en Haute-Garonne. Les auteurs de ces dégradations n'ont pas été retrouvés, au contraire des profanateurs de Sarre-Union, mis en examen mercredi, et dont le mobile antisémite est avéré.

Thomas, 32 ans, a appelé Jean-Jacques Bourdin ce jeudi matin. Lorsqu'il avait 17 ans, il a lui aussi vandalisé des tombes avec des amis à lui. "C'était une soirée alcoolisée dans un petit village des Pyrénées-Atlantiques, raconte-t-il. On était à proximité d'un cimetière et on s'est dit 'allons voir à quoi ressemblent l'intérieur des caveaux'. On est parti dans une espèce de délire". "Tout le monde a été adolescent, quand on est entraîné on va jusqu'au bout. Et on a commis l'irréparable", regrette-t-il. "Le lendemain matin, en garde à vue, je me suis dit 'ça ne va pas la tête' !"

"Une connerie d'adolescent"

"J'appellerais cela une connerie d'adolescent. Je l'ai fait malheureusement, et tous les matins j'y pense et je regrette. Je pense aux familles". Depuis, il refuse de se rendre aux enterrements, même des membres de sa famille. Son acte, n'avait "pas de caractère fasciste ou antisémite", tient-il à ajouter. Bien que lui-même ait profané des tombes, il déclare: "Je ne comprends pas comment des jeunes puissent déterrer des tombes en se disant anti-juifs".


Suivez Jean-Jacques Bourdin sur Twitter Follow @JJBourdin_RMC
Réagissez sur le compte Twitter d'RMC avec le hashtag #BourdinDirect Tweet #Bourdindirect

Philippe Gril avec Jean-Jacques Bourdin