RMC

A Rouen, comme chaque automne, tout un quartier sent... le vomi

A Rouen, comme chaque automne, tout un quartier sent... le vomi

A Rouen, comme chaque automne, tout un quartier sent... le vomi - AFP

LES TROIS HISTOIRES - Chaque jour, Charles Magnien vous dévoile trois histoires insolites de l'actualité.

Insolite, oui, mais vrai. Et c’est même très sérieux. Chaque automne, les riverains de l’avenue Pasteur à Rouen, juste à côté de la préfecture, subissent une odeur très désagréable.

Tout est parti d’une boulette de la mairie: en 2001, elle achète et plante des arbres dans ce quartier, des ginkgo biloba. Problème, quand le ginkgo biloba femelle arrive à maturité, son cycle de reproduction se met en marche… Et dégage donc chaque automne une terrible odeur contre laquelle on ne peut rien faire.

La mairie explique qu’à l’époque elle était persuadée d’avoir acheté des arbres mâles. En réalité, la moitié des arbres plantés sont des femelles, qui, chaque automne, désormais dégagent une odeur "de parmesan, de beurre rance" selon les spécialistes.

Malgré les nombreuses plaintes de riverains, la Ville de Rouen a décidé de ne pas abattre ces arbres. "La nuisance est très ponctuelle, cela dure environ pendant un mois en automne. (...) Mais il faut se dire que cela fait partie des désagréments de la vie avec un patrimoine arboré".