RMC

A Saint-Vallier dans la Drôme, les urgences ferment à 20h, faute de médecins

Faute de médecins, la direction du centre hospitalier de Saint-Vallier, près de Valence, a décidé de fermer son service d’urgence toutes les nuits du mois d’août de 20h à 8h30.

Mieux vaut ne pas tomber malade après 20h si vous habitez près de Saint-Vallier dans la Drôme. Les urgences baissent le rideau de 20h à 8h30 pendant tout le mois d'août. Les habitants doivent d'adapter à ces horaires d'ouverture des urgences.

Hachimi habite à deux pas de l’hôpital, il a pu accompagner sa femme à temps aux urgences avant la fermeture: "Sinon ça nous fait faire 30 kilomètres pour aller aux urgences. C’est un mot qui doit normalement nous rassurer mais là ce ne sont même plus des urgences, c’est tellement long!"

Un médecin et deux infirmières gèrent à eux seuls le service ouvert dès 8h30. A l’entrée, la camionnette du SAMU stationne depuis des mois, faute de médecin pour l’utiliser. Plus de 9.000 patients passent chaque année par les urgences de Saint-Vallier mais pour le mois d'août à 20 heures, c’est porte close.

"Les médecins intérimaires prennent aussi des congés"

"Les patients qui arriveront après cette heure-là seront réorientés vers les établissements à 30km d’ici, sur Annonay, Valence ou Romans-sur-Isère", précise le secrétaire de la CFDT de l’hôpital, Stéphane Rey-Robert.

Des services d’urgence tous situés à plus de 25 minutes de route, mais la directrice des ressources humaines du centre hospitalier, Karine Bedolis, l’assure : elle n’avait pas d’autre choix face à la pénurie de personnel médical: "Les médecins urgentistes intérimaires prennent également des congés, comme les médecins permanents dans les hôpitaux, c’est là où les agences d’intérim ont plus de difficultés à trouver des médecins intérimaires".

Aucun hôpital n’est épargné. Et pourtant l’intérim coûte chaque année 500 millions d’euros de surcoût à l’Assurance Maladie.