RMC

Accusations d'agressions sexuelles: le président d'Angers SCO placé en garde à vue

INFORMATION RMC - Une plainte a été déposée contre Saïd Chabane, président du club de foot d'Angers SCO, par une salariée du club en janvier, au moins deux autres victimes présumées ont été identifiées par les enquêteurs.

Selon nos informations RMC, Saïd Chabane, le président d'Angers SCO, club de football de Ligue 1, accusé par une salariée du club, d'agression sexuelle a été placé en garde à vue ce mercredi matin. Le SRPJ d'Angers a été saisi de l'enquête. 

Le parquet d’Angers a par ailleurs confirme l’ouverture d’une enquête préliminaire pour "harcèlement sexuel" et "agressions sexuelles aggravées", par la circonstance qu’il est le supérieur hiérarchique des plaignantes.

Comme nous vous le révélions sur RMC dès 4h30, au moins deux autres victimes présumées ont été identifiées par les enquêteurs. Ces femmes, qui ont entre 25 et 30 ans, décrivent des scènes qui ont un point commun: des scènes "très intimidantes". Saïd Chabane, 55 ans, se collerait à ces jeunes femmes, leur toucherait les fesses, les seins, les parties intimes, sans leur consentement. Des victimes présumées jugées “très crédibles" par les enquêteurs. Contacté, l’avocat de Saïd Chabane n’a pas souhaité s’exprimer pour l'heure.

Dans la foulée, le club d'Angers a publié un communiqué, confirmant la garde à vue du président, assurant qu'il contestait "toutes les allégations portées contre lui et apportera à la Justice tous les éléments permettant de rétablir la vérité et de préserver son honneur. Déterminé à voir reconnaître son innocence, il est confiant dans l’issue de l’enquête à laquelle il coopère totalement".

Gwladys Laffitte