RMC

Affaire Epstein: ouverture d'une enquête à Paris pour "viols" et "agressions sexuelles" sur mineurs

Une association dit avoir reçu dix témoignages d'actes survenus en France. Homayra Sellier, présidente de l’association "Innocence en danger", était l'invitée de RMC.

Le parquet de Paris a ouvert vendredi une enquête pour "viols" et "agressions sexuelles", notamment sur mineurs, dans le cadre de l'affaire du financier américain Jeffrey Epstein, retrouvé mort en prison il y a près de deux semaines, a annoncé le procureur Rémy Heitz.

"Les investigations, confiées à l'Office central de répression des violences faites aux personnes, auront pour objet de mettre au jour d'éventuelles infractions commises non seulement sur le territoire national, mais aussi à l'étranger au préjudice de victimes françaises ou à l'encontre d'auteurs de nationalité française", explique le procureur dans un communiqué.

Vendredi, sur RMC, Homayra Sellier, présidente de l’association "Innocence en danger", expliquait avoir reçu une dizaine de témoignages d'actes survenus en France à Jean-Jacques Bourdin.

Selon elle, " Epstein était en contact avec des agences de mannequins en France. Nous avons reçu une dizaine de témoignages en France, qui viennent de témoins et de victimes elles-mêmes".