RMC

Arnaud Montebourg ne donnera pas de consigne de vote

Arnaud Montebourg ne donnera pas de consigne de vote pour le second tour de la primaire d'investiture socialiste, qui opposera dimanche François Hollande à Martine Aubry, selon l'un de ses porte-parole. /Photo prise le 9 octobre 2011/REUTERS/Robert Pratta

Arnaud Montebourg ne donnera pas de consigne de vote pour le second tour de la primaire d'investiture socialiste, qui opposera dimanche François Hollande à Martine Aubry, selon l'un de ses porte-parole. /Photo prise le 9 octobre 2011/REUTERS/Robert Pratta - -

PARIS (Reuters) - Arnaud Montebourg ne donnera pas de consigne de vote pour le second tour de la primaire d'investiture socialiste, qui opposera...

PARIS (Reuters) - Arnaud Montebourg ne donnera pas de consigne de vote pour le second tour de la primaire d'investiture socialiste, qui opposera dimanche François Hollande à Martine Aubry, a déclaré jeudi à Reuters l'un de ses porte-parole.

"Il ne donnera pas de consigne de vote, c'est la ligne directrice qu'il a depuis le début. A titre personnel, c'est à lui d'apprécier s'il souhaite faire part de son vote", a expliqué Géraud Guibert.

Le député de Saône-et-Loire avait créé la surprise au premier tour de la primaire, dimanche dernier, en recueillant 17,2% des suffrages.

Il disait conditionner sa décision à la prise en compte par les deux candidats de ses thèmes de campagne (mise sous tutelle des banques, lutte contre la corruption, démondialisation...) et au débat télévisé qui les a opposés mercredi soir.

Un article paru mercredi soir sur le site internet de Libération prêtait à Arnaud Montebourg l'intention de soutenir "à titre personnel" François Hollande.

Le "troisième homme" de la primaire a démenti sur Twitter : "Je suis surpris qu'on me prête une décision de soutien à l'un ou l'autre des candidats, que je n'ai pas prise".

Elizabeth Pineau et Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

REUTERS