RMC

"C'est un monument, c'est très triste": l'émotion de Vincent Moscato en apprenant la mort de Jean-Paul Belmondo en direct sur RMC

-

- - -

L'acteur français est mort à l'âge de 88 ans.

Un monument du cinéma français nous a quitté ce lundi. L'acteur Jean-Paul Belmondo, est mort lundi à son domicile à Paris à l'âge de 88 ans comme l'a annoncé son avocat à l'AFP.

"Il était très fatigué depuis quelque temps. Il s'est éteint tranquillement", a précisé son avocat, Me Michel Godest.

Celui qu'on surnommait Bebel a tourné dans 80 films et laisse derrière lui des rôles inoubliables: jeune premier dans "A bout de souffle" ou encore pendu à un hélicoptère au-dessus de Venise dans "L'homme de Rio".

>> A LIRE AUSSI - Quel est votre film préféré avec Jean-Paul Belmondo?

Le président de la République Emmanuel Macron a rapidement réagi via un communiqué sur les réseaux sociaux estimant que Jean-Paul Belmondo était "un trésor national".

"Tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste, héros sublime et figure familière, infatigable casse-cou et magicien des mots. En lui, nous nous retrouvions tous.", a écrit Emmanuel Macron

>>> L'hommage de Vincent Moscato au "monument" du cinéma Jean-Paul Belmondo sur RMC (ci-dessous)

L'annonce de sa mort est intervenue en plein Super Moscato Show sur RMC et les auditeurs et personnalités ont pu témoigner de leurs souvenirs et moments mémorables de Bebel en intervenant au 3216. C'est le cas de Daniel Hechter, à l'origine de la fondation du PSG, qui nous a raconté le fort lien qu'avait Jean-Paul Belmondo avec le club de la capitale.

>>> ECOUTEZ RMC EN DIRECT EN CLIQUANT ICI <<<

Nicolas, auditeur RMC: "Ses cascades... C'était fou ! Ca me donnait les mains moites"

"C'est dur ce que vous nous annoncez. Normalement je quitte le travail, j'allume la radio et je me régale. Mais là je suis obligé de m'arrêter au bord de la route car je suis en pleurs au volant.

J'ai 41 ans, quand j'étais ado c'était tout un tas de films en cassette, j'avais De Funès et Belmondo. Je pense que je l'ai découvert par rapport une chaîne TV et que j'ai été bercé par la musique du Professionnel. J'ai cette musique et ces images en tête depuis tout à l'heure. C'est dur.

Toutes les cascades en voiture... Quand j'étais gamin j'étais fou ! Et savoir qu'il le faisait lui-même... C'est fou ! Ca donnait les mains moites, c'était énorme."

J.A. et AFP