RMC

Cambriolage d'une immense propriété de la famille de l'émir du Qatar près de Cannes

Un jeune homme frappé au sol par un policier lors d'une intervention en Seine-Saint-Denis

Un jeune homme frappé au sol par un policier lors d'une intervention en Seine-Saint-Denis - RMC

Selon les premiers éléments de l'enquête, quatre personnes se sont introduites dans cette résidence à Mouans-Sartoux en franchissant une palissade.

Une immense propriété de la famille de l'émir du Qatar sur les hauteurs de Cannes sur la Côte d'Azur a été cambriolée dans la nuit de jeudi à vendredi, et les voleurs sont repartis avec plusieurs montres de luxe.

Quatre personnes se sont introduites dans cette résidence à Mouans-Sartoux en franchissant une palissade.

Dimanche, une autre source proche du dossier a précisé à l'AFP que cette propriété n'était pas celle de l'émir du Qatar, mais qu'elle appartenait à un membre de la famille de l'émir, l'ancien Premier ministre Hamad ben Jassem Al-Thani.

Le cambriolage s'est passé sans violence, a ajouté la source proche du dossier, même si l'un des auteurs était armé.

"Les personnes présentes ne se sont pas retrouvées avec un pistolet sur la tempe, elles ont obtempéré en voyant l'arme, sous la menace", a-t-il précisé. Les voleurs ont emporté des "effets de luxe, notamment des montres".

L'enquête ouverte par le parquet de Grasse a été confiée à la brigade recherches de Grasse, une unité de police judiciaire, avec le concours des services d'identification criminelle de Nice et de la section de recherches de Marseille. 

Le cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, qui a abdiqué en 2013 au profit de son fils à la tête de cet émirat du Moyen-Orient, avait acquis dans les années 1990 une résidence avec une trentaine d'hectares à Mouans-Sartoux. En 2016, il avait fait cadeau d'un million d'euros à la petite commune pour financer ses cantines 100% biologiques.