RMC

Comment Arnaud Lagardère est en train d'éviter le démantèlement de son groupe

LE PORTRAIT DE POINCA - L'héritier du groupe Lagardère est en train d'éviter le démantèlement.

C’est comme ça que la presse l’appelle toujours: l’héritier. À 60 ans, Arnaud Lagardère est encore vu comme le fils de son père, le génial entrepreneur Jean Luc Lagardère qui est mort en 2003 en laissant un empire à son fils unique. Depuis 18 ans, l’empire s’est considérablement réduit, le fils ayant dû revendre une grande partie des acquis de son père jusqu'à se retrouver en difficulté et très endetté.

Ces derniers mois, pour sauver son groupe, Arnaud Lagardère a d’abord appelé à l’aide, celui qu’il appelle son frère, Nicolas Sarkozy. L’ancien président a alors convaincu son voisin Vincent Bolloré d'entrer au capital. Puis lorsque Bolloré est devenu trop entreprenant, Arnaud Lagardère a appelé à l’aide cette fois un ami de son père, l'homme le plus riche de France, Bernard Arnault.

Un retournement de situation

Et voilà comment on s’est retrouvé avec beaucoup trop de crocodiles dans le marigot. Et depuis un an la presse économique se passionne pour ce combat de coqs, inédit dans le capitalisme français. Tout le monde prévoyait un démantèlement du groupe Lagardère avec un partage des dépouilles. Hachette et Europe 1 pour Bolloré. Les boutiques d’aéroport et Paris-match pour Bernard Arnault.

Sauf que ce n’est pas ce qui s’est passé. Lundi, le groupe Lagardère a officiellement annoncé qu’il allait changer de statut. L’accord n’est pas encore signé, mais Arnault Lagardère va accepter de transformer son groupe en société anonyme. Renonçant au statut particulier qui lui permettait d’avoir les pleins pouvoirs. En échange, il devrait toucher 200 millions d’euros, de quoi se désendetter. Et il obtiendrait la promesse de rester PDG pendant 5 ans.

Ce qu’il faut retenir, c’est que l'héritier que tout le monde voyait mort, est finalement en train de s’en sortir. Son groupe n’est pas dépecé et il en reste le patron pour le moment.

Nicolas Poincaré