RMC

Comment les mangas parviennent à scotcher leurs lecteurs

-

- - -

La 20e édition de la Japan Expo s'ouvre à Paris et se tiendra jusqu'à dimanche. Un succès fou, d'autant que la France est le deuxième pays le plus friand de mangas après le Japon.

La 20e édition de la Japan Expo s'ouvre ce jeudi jusqu'à dimanche au parc des expositions de Villepinte en région parisienne. 250.000 visiteurs sont attendus pendant ces quatre jours. Les fans de mangas et du Japon vont arpenter ses allées, parfois déguisés en leurs héros favori.

Toute la culture japonaise sera présente : musique, cinéma, jeux vidéos et bien sûr, mangas. Ils cartonnent toujours autant en France : nous sommes le deuxième pays le plus friand de mangas après le Japon !

En 2018, le manga est le premier contributeur à la croissance de la bande dessinée en France. Entre 2016 et 2018 les ventes ont augmenté de 22%.

"Une sorte de lumière m'a traversé le cerveau et je me suis dit: 'Mais c'est mortellement génial'!"

Mais qu’est-ce qui motive ses lecteurs ? Nous nous sommes rendus dans une librairie spécialisée parisienne pour tenter de comprendre les raisons du phénomène. 

Et ce n’est pas sans émotions que Christophe Lenain décrit sa rencontre avec le manga.

"J'ai ouvert le bouquin et une sorte de lumière m'a traversé le cerveau et je me suis dit: 'Mais c'est mortellement génial'!"

Il était encore adolescent et la BD était en japonais. Mais même sans comprendre les dialogues il s’évadait.

"Les personnes et les histoires n'étaient pas réalistes alors que la BD franco-belge est empreinte de réalisme. Le Manga permettait de m'échapper dans un autre type d'histoires. On grandit avec son personnage en plus."

Avoir la sensation de grandir avec son personnage, de ne jamais le quitter voilà toute la force du Manga selon l’éditeur Ahmed Agne.

"La grande spécificité c'est que c'est très feuilletonnant, ça donne un rendez-vous aux lecteurs de façon régulière. Selon la série que vous lisez vous pouvez avoir jusqu'à 5 tomes par an et c'est cette fréquence qui contribue au succès du manga."

En France une trentaine d’éditeurs se partagent le marché du manga, chaque mois 160 nouveaux ouvrages arrivent sur les étals des libraires

Benjamin Pelsy