RMC

Congé parental: "En tant que papa, j'aurais voulu le prendre, mais financièrement ce n'est pas possible"

-

- - Flickr/CC/Angela Sevin

Les parents prennent de moins en moins leur congé parental. Selon la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf), le nombre d'enfants gardés à domicile par leurs parents a encore chuté (-7,6%). C'est le cas de Julien, 32 ans, qui témoigne pour RMC.fr

"Ma femme est responsable d'un magasin, moi je suis employé dans le bâtiment. Oui, ça m'aurait intéressé de prendre mon congé parental mais quand on fait le calcul financièrement, ce n'est pas possible du tout.

Nous avons déjà un enfant, et nous attendons une petite fille pour la fin du mois. Pour le premier enfant, elle avait pris ses congés, nous avions fait les calculs et on s'y retrouvait. Mais la deuxième, on sera obligé de la mettre chez une nourrice.

Ma femme ne pourra pas prendre les deux ans auxquels elle a droit, elle va prendre 6 mois, au-delà, on ne peut pas. Quand on regarde ce que nous donne la Caf et la Sécu, ce n'est pas possible financièrement. Moi je prends juste les 14 jours.

"On perd vraiment beaucoup d'argent"

La réforme nous bloque, on ne peut pas. On l'a découvert il y a peu, on pensait faire comme avec le premier mais quand on a regardé on s'est rendu compte qu'on ne pouvait pas vivre avec un salaire plus la moitié d'un autre. On a fait une simulation sur le site de la Caf et on perd vraiment beaucoup d'argent. Sur un salaire de 1.400 euros chacun, on perd 200 euros par mois.

Moi j'aurais bien aimé en tant que papa accompagner mon enfant pendant un an ou deux, et là ce n'est pas possible. On va la mettre un peu en nourrice, un peu avec la famille.

On se demande comment font les gens pour prendre tous leurs congés parentaux. On a des amis qui le font, ils disent qu'ils font des concessions, mais nous ça ne serait même pas des concessions, on aurait la corde au cou".

Propos recueillis par Paulina Benavente