RMC

Consultation à 25 euros: "Nous considérons que ce n'est pas suffisant"

-

- - AFP

L'Assurance maladie propose d'augmenter le prix de la consultation des médecins généralistes de 2 euros soit 25 euros contre 23 actuellement. Insuffisant selon certains généralistes.

La consultation des médecins généralistes pourrait passer de 23 à 25 euros. Ce n'est pour l'instant qu'une "hypothèse de travail" présentée par l'Assurance maladie ce mardi en vue des négociations de ce mercredi entre les syndicats de médecins libéraux et l'Assurance maladie autour de la future convention médicale, texte qui régit pour cinq ans les relations entre les deux parties et fixe les honoraires des praticiens.

Claude Leicher, président du syndicat MG France, juge la proposition très insuffisante: "C'est quasiment une question de survie aujourd'hui, nous avions la tête sous l'eau depuis des années. Aujourd'hui l'Assurance maladie nous dit 'nous allons vous permettre de respirer une fois à la surface', ce n'est évidemment pas du tout suffisant pour remettre en route une machine dont la population a besoin avec des patients âgés qui nous disent avoir besoin de médecins à proximité. Nous avons besoin de cette consultation à 25 euros mais nous avons besoin de bien plus et notamment de voir notre travail rémunéré lorsque nous faisons des consultations avec 3 ou 4 problèmes importants à résoudre".

"On nous propose juste du saupoudrage"

Même avis du côté de la Fédération des médecins de France: "On nous propose juste un saupoudrage sur cette consultation à 25 euros alors que je vous rappelle que la moyenne européenne est autour de 45 euros. Ça ne peut pas être satisfaisant. Plus aucun jeune ne veut exercer ce métier. Le vrai problème c'est de redonner de l'attractivité à la médecine libérale. Ce ne sont pas ces deux euros qui vont permettre à des médecins de prendre une secrétaire, estime Jean-Paul Hamon, médecin généraliste, président de cette Fédération. Ce qu'on demande ce n'est pas davantage d'argent pour s'en mettre dans les poches, c'est davantage d'argent pour travailler dans de meilleurs conditions, employer du personnel, pour faire en sorte que les médecins s'installent de nouveau et que la démographie libérale cesse de s'effondrer comme elle le fait depuis 30 ans".

Au total, cette mesure coûterait 570 millions d'euros en "remboursable", l'Assurance maladie n'en remboursant qu'une partie.

P.B. avec A.M.