RMC

Cop 21: "C’est la première fois que la France a à gérer ce type de situation"

Le préfet Hubert Weigel, secrétaire général adjoint de la Cop21 en charge de la sécurité et de la sûreté ce jeudi.

Le préfet Hubert Weigel, secrétaire général adjoint de la Cop21 en charge de la sécurité et de la sûreté ce jeudi. - RMC

A quelques jours de l’ouverture de la grande conférence sur le climat, le préfet Hubert Weigel, secrétaire général adjoint de la Cop21 en charge de la sécurité et de la sûreté, était l’invité de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi sur RMC. Il détaille les mesures exceptionnelles déployées pour l’occasion.

La grande conférence sur le climat, la Cop 21, s’ouvre ce lundi. "Pour nous, elle a commencé depuis longtemps", ironise ce jeudi sur RMC le préfet Hubert Weigel, secrétaire général adjoint de la Cop21 en charge de la sécurité et de la sûreté. Il faut dire que cet événement mondial, qui invite près de 150 chefs d’Etats dans un contexte post-attentas à Paris, donne des sueurs froides aux autorités chargées de la sécurité. "C’est la première fois que la France a à gérer ce type de situation", rappelle le préfet.

Au "total ce sont 120.000 policiers, gendarmes et militaires" qui sont déjà engagés "sur l'ensemble du territoire", détaillait mercredi le ministre de l’Intérieur. Quelque 2.800 policiers et gendarmes seront mobilisés pour la sécurité du site de la Cop21, au Bourget. Les locaux abritant les négociations seront, eux, sous la responsabilité des "Gardes bleus" de l'ONU.

"Le site sous la responsabilité de l'ONU"

"C’est l’une des particularités de cette conférence: le France est pays hôte de cette conférence sur le climat, mais c’est l’ONU qui l’organise", souligne le préfet. "Le site de la conférence est donc placé sous responsabilité de l’ONU. Fictivement, nous ne sommes plus en France sur le site lui-même. Et c’est la raison pour laquelle une centaine de policiers onusiens assureront la sécurité en interne de ce site, très protégé par les forces de l’ordre françaises".

Transports en commun gratuits

Ces hommes seront aidés par 290 personnels recrutés dans des sociétés françaises de sécurité privée. Lundi, pour le premier jour, 150 d’Etat et de gouvernement seront présents. Des itinéraires sécurisés entre Paris et Le Bourget ont été mis en place pour les acheminer sur le site.

"Les transports en commun seront gratuits le dimanche et le lundi pour permettre à nos concitoyens de se déplacer le plus facilement possible, étant donné que des axes de circulation seront sécurisés [fermés au public, ndlr", rappelle Hubert Weigel, qui invité les usagers à consulter le site Internet de la préfecture de police, qui donnera heure par heure les éléments de circulation.
C. P.