RMC

Copé "un peu déçu" par les cantonales, va partir en "reconquête"

-

- - -

PARIS (Reuters) - Jean-François Copé s'est déclaré dimanche "un peu déçu" des résultats de la majorité au second tour des élections cantonales et...

PARIS (Reuters) - Jean-François Copé s'est déclaré dimanche "un peu déçu" des résultats de la majorité au second tour des élections cantonales et s'est engagé à reconquérir l'électorat UMP.

Le secrétaire général du parti au pouvoir a promis qu'il repartirait dès lundi "à la conquête ou à la reconquête de nos compatriotes qui, soit n'ont pas voté, soit ont voté pour le Front national".

Selon un décompte partiel du ministère de l'Intérieur, le Parti socialiste a recueilli plus de 35% des suffrages, l'UMP près de 19% et le Front national plus de 10%.

"Sur le fond des choses, dans la majorité, on peut être un peu déçus. On aurait souhaité des résultats un peu meilleurs", a dit Jean-François Copé sur France 2.

"Ceux qui lancent des réformes, qui essaient des réponses, sont à l'UMP tandis que du côté gauche, on n'a pas convaincu et du côté de l'extrême droite, les solutions du FN, ce sont plutôt des impasses", a-t-il ajouté.

"Voilà notre mission : on a quelques résultats encourageants, à nous de continuer sur ce chemin tout en entendant le message d'inquiétude des Français" sur les délocalisations ou l'insécurité, a ajouté Jean-François Copé.

Il a estimé que le PS serait "très loin" de remporter "dix présidences de conseils généraux supplémentaires".

"On doit tirer tous les enseignements à droite, notamment de la poussée du Front national mais du côté gauche, les divisions entre les écolos et le PS sur le nucléaire notamment ont pesé", a-t-il fait valoir.

Laure Bretton, édité par Sophie Louet

REUTERS