RMC

Coronavirus en France: la "vague" enfle et le confinement pourrait se prolonger

RMC
Le conseil scientifique créé sur le Covid-19 doit se prononcer lundi.

La "vague" enfle et le confinement pourrait se prolonger en France, où l'épidémie de coronavirus a tué au moins 674 personnes, dont pour la première fois un médecin hospitalier, et entraîne des hospitalisations toujours plus nombreuses. 

Le stress est là et l'armée des soignants a perdu son premier soldat, avec le décès d'un médecin urgentiste annoncé par le ministre de la Santé: un médecin de 67 ans à Compiègne, dans l'Oise, décédé après avoir pris en charge les premiers patients atteints du coronavirus. 

Entre samedi et dimanche, 112 décès supplémentaires ont été enregistrés dans les hôpitaux, a annoncé Jérôme Salomon, directeur général de la Santé.

Au terme d'un premier week-end de confinement, les autorités préparent le terrain à la prolongation de cette mesure inédite, pour l'instant décrétée jusqu'à fin mars, comme le demandent de nombreuses voix dans le monde médical. Le conseil scientifique créé sur le Covid-19 doit se prononcer lundi.

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer envisage pour sa part un retour des élèves en classe le 4 mai, selon "l'évolution de l'épidémie". 

La rédaction de RMC (avec AFP)