RMC

Covid: Jean Castex et Olivier Véran en conférence de presse ce lundi soir après le Conseil de défense sanitaire

Jean Castex, le Premier ministre, et Olivier Véran, le ministre de la Santé, tiendront une conférence de presse ce lundi soir à l'issue du Conseil de défense sanitaire.

Quelles nouvelles mesures de lutte contre le Covid et le variant Omicron? Après le Conseil de défense sanitaire dans l'après-midi, dirigé par le président Emmanuel Macron en visioconférence depuis le fort de Brégançon, Jean Castex et Olivier Véran tiendront une conférence de presse ce lundi soir. Le Premier ministre et le ministre de la Santé présenteront la suite de la bataille contre le Covid, alors que les contaminations ont explosé ces derniers jours, dépassant les 100.000 par jour en fin de semaine dernière. 

Ces dernières heures, le gouvernement n'envisageait pas de reporter la rentrée scolaire, prévue lundi prochain, ni de mettre en place un couvre-feu pour le Nouvel an ce vendredi. En revanche, la durée d'isolement des cas contact, comme des malades, devrait être modifiée. Aujourd'hui, ce temps d'isolement peut aller jusqu'à 17 jours. Il devrait être réduit de plusieurs jours, pour éviter la paralysie de l'économie. Une modification qui entrera dans le cadre de la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal. 

>> Tous les podcasts de RMC

Le pass vaccinal bientôt en place

Le Conseil des ministres, qui se réunit également ce lundi après-midi, va acter le projet de loi pour le pass vaccinal. C'est une "forme d'obligation vaccinale", dit-on du côté de l'exécutif. Pour tous les lieux qui demandent le pass sanitaire, comme les restaurants ou les voyages interrégionaux en train, il faudra certainement désormais présenter un schéma vaccinal complet, avec une dernière injection de vaccin remontant à moins de quatre mois. 

Un test négatif pourrait aussi être demandé en plus du pass vaccinal, pour certains événements comme des concerts de grande ampleur. Seule exception: dans les hôpitaux ou les maisons de retraite, il sera toujours possible de s'y rendre avec un pass sanitaire. Le projet de loi, qui sera examiné à l'Assemblée nationale ce mercredi puis par le Sénat à partir du 5 janvier avant d'entrée en vigueur dix jours plus tard, renforcera aussi la lutte contre la fraude au pass, avec l'autorisation des contrôle d'identité en cas de doute et des sanctions plus fortes.

LP avec Jérémy Trottin