RMC

Daniel Cerdan, ex-GIGN: "Tous ces rassemblements sont magnifiques mais ils mettent en danger tout le monde"

-

- - AFP

Ce lundi Daniel Cerdan, ancien du GIGN (Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale), a mis en garde contre les rassemblements spontanés pour rendre hommage aux victimes des attentats de vendredi. "On disperse nos forces de l'ordre qui sont déjà très employées", a-t-il déploré.

Daniel Cerdan, ancien du GIGN a appelé à la prudence ce lundi. Il a notamment déconseillé les rassemblements spontanés à travers la capitale.

"Tous ces rassemblements sont magnifiques mais là on met en danger tout le monde. On devrait se donner rendez-vous dans un lieu de culte pour permettre aux forces de l'ordre de ne pas s'éparpiller. On disperse nos forces de l'ordre qui sont déjà très employées", a-t-il analysé sur RMC.

"Là il y a encore un terroriste dans la nature avec une ceinture d'explosifs, je pense que l'on devrait éviter les rassemblements. On offre des cibles faciles pour ces terroristes". Et de conseiller: "Il suffit de mettre une bougie chez soi. Rendre hommage, ce n'est pas se mettre en danger".

"Il faut perquisitionner nuit et jour"

Daniel Cerdan approuve l'action du gouvernement et plaide mêle pour que l'état d'urgence se prolonge: "Ce que fait le gouvernement est très bien, 180 perquisitions dans 19 départements, mais peut être aurions-nous du prendre ces initiatives dès le mois de janvier, parce qu'on se rend compte que c'est toujours le même type d'individus qui nous tape. Il faut profiter de cet état d'urgence pour perquisitionner jour et nuit. Tant qu'on est en guerre contre ces gens-là il faut prolonger l'état d'urgence".

Il appelle les citoyens à la vigilance civile: "Il va falloir maintenant avoir un comportement citoyen dès qu'on entendra un coup de feu, il faut éviter traîner dans les rues, avoir le réflexe de se cacher".