RMC

Déconfinement: voici pourquoi l'été s'annonce "torride" pour les célibataires

L'automne et son effet positif sur... votre vie sexuelle

L'automne et son effet positif sur... votre vie sexuelle - Flickr/CC/tamaralvarez

Chaque jour, Charles Magnien vous dévoile trois histoires insolites de l'actualité, dans Apolline Matin, sur RMC.

Sea, sex et déconfinement! Après des mois de confinement, de couvre-feu, de fermeture des bars et des discothèques, certains ont beaucoup de choses à rattraper… En particulier les célibataires interrogés par l’IFOP dans une étude pour le site coquin CAM4-Hot vidéo.

À l’approche des vacances, ils sont ainsi 37 % à se dire "plus ouvert sexuellement" que d’habitude. Un quart des célibataires explique qu’il cèdera plus facilement aux avances de quelqu’un. La même proportion est tout à fait prête à avoir un rapport sexuel sans être amoureux.

Sans grande surprise, tous ces chiffres sont plus élevés chez les hommes que chez les femmes. 

On apprend d'ailleurs au passe que le Covid-19 n’a pas bloqué les ardeurs de certains: ils sont 45 % des sondés à avoir eu au moins un rapport sexuel depuis mars 2020... avouant au passage avoir eu la crainte de contracter le virus avec un inconnu pour 34%.

Mais attention nous dit l’IFOP, les célibataires ne sont pas forcément dans la recherche d’une boulimie de rencontres. Au contraire même: 86% expliquent qu’ils cherchent une relation stable… En résumé : ils seront à l’affût cet été, mais avec l’objectif de se poser à la rentrée.

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 3 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 à 69 ans Au sein de cet échantillon, l’Ifop a interrogé 1 000 célibataires. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (âge, profession de la personne interrogée, statut marital après stratification par région et catégorie d'agglomération). Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto administré en ligne du 7 au 10 mai 2021.