RMC

Des facteurs refusent de distribuer des tracts du FN

-

- - -

Dans le Var, la candidate FN de la 8e circonscription a passé un contrat spécial avec La Poste, prévoyant la distribution de 50 000 tracts. Tollé chez les facteurs, qui refusent de les distribuer.

Dans le Var, des facteurs refusent de distribuer des tracts du Front national. La candidate du FN dans la 8e circonscription du Var a passé un contrat avec La Poste, prévoyant la distribution de 50 000 tracts. Une partie a été distribuée, une autre est restée dans les cartons. Plusieurs facteurs des secteurs de Barjols et d’Aups refusent de les distribuer. Ils prétendent que les propos tenus par le FN dans ces tracts sont une incitation à la haine raciale, et que cela est donc contraire au règlement intérieur de la Poste. Ils sont soutenus par la CGT.

« J’ai l’impression de passer pour un colleur d’affiches du FN »

Didier est l’un des facteurs concerné. Ce qui le gêne, c’est que le tract du FN n’est pas mis sous pli. Il est apparent, noyé dans les publicités commerciales. Cela a donc des conséquences : « Je vais vous citer un exemple : une collègue a commencé à les distribuer lundi, elle s’est fait halpaguer par des gens dans la rue, parce qu’elle distribuait de la publicité avec des tracts du Front national à la vue de tout le monde, et parce que la poste "favorisait la campagne du FN". D’autre part, on favorise un candidat au détriment des seize autres de la circonscription : c’est le seul candidat pour qui on a distribué de la publicité. Pour moi, en tant que postier, en tant que fonctionnaire, c’est immoral. »
Michel, lui, est facteur à Villecroze : « On nous a présenté ça comme de la publicité habituelle. Sauf que ce n’est pas du tout de la publicité habituelle ! C’est de la propagande, tout simplement. Moi j’ai l’impression d’être manipulé, de passer pour un colleur d’affiches pour le FN. Il ne manque plus que le t-shirt du FN et c’est parti ! Moi il n’est pas question que je distribue ça. »

« Je trouve ça profondément antidémocratique »

Geneviève Blanc est la candidate du Front national qui a passé contrat avec La Poste. Elle se dit scandalisée : « Je trouve ça profondément antidémocratique. Je ne trouve pas normal que des employés décident de se poser en objecteurs de conscience en quelque sorte, de dire "ça ne me plaît pas alors je ne le fais pas". » Pour la direction, les tracts sont conformes à la loi et il n’y a rien d’exceptionnel dans cette distribution, qui a déjà été pratiquée pour d’autres partis en l’occurrence l’UMP dans le Var. Selon le contrat signé, il reste encore jusqu’à vendredi aux facteurs pour distribuer les tracts. Ceux qui ne le feront pas seront passibles de sanctions.

La Rédaction