RMC

Dominique Bertinotti: "Les partis font comme si les initiatives citoyennes n'existaient pas"

L'ancienne ministre déléguée à la famille de François Hollande a fait part ce vendredi dans Bourdin Direct de sa crainte de voir les électeurs se tourner vers des "aventures populistes dont on ne sait pas très bien où cela peut mener la France".

Dominique Bertinotti, ancienne ministre déléguée à la famille de 2012 à 2014, qui publie lundi Le jour où la gauche s'est perdue (éd. Calmann-Lévy), a dénoncé ce vendredi dans Bourdin Direct la déliquescence "des valeurs de la gauche" et l'obsolescence" du fonctionnement des partis traditionnels. "On assiste à une dégénérescence du débat politique mené par les partis traditionnels. Et je redoute que les électeurs se tournent vers des aventures populistes dont on ne sait pas très bien où cela peut mener la France. Je dis à la gauche, il est temps de se ressaisir et refonder nos valeurs que nous avons fini par oublier".

Dominique Bertinotti, qui ne cherche pas à fuir "sa part de responsabilité", elle qui a participé au quinquennat de François Hollande, avoue ne pas savoir pour qui elle votera lors de la primaire de la gauche.

Elle ajoute: "Les modalités de fonctionnement du parti sont obsolètes. Il y a des initiatives citoyennes très intéressantes et novatrices dans tous les domaines et les partis politiques traditionnels font comme si cela n'existait pas. Nous avons besoin de structure pour fédérer ces initiatives".

Philippe Gril avec JJ. Bourdin